Diconnade

Diconnade

Création ludique et collaborative de mots autour de tendances émergentes

 

La diconnade est un exercice d’anticipation qui utilise la crĂ©ation de mots pour rĂ©flĂ©chir Ă  demain.

Pour créer une bonne diconnade, il faut :

Considérer que les mots sont les briques de la pensée. De ce fait, on construit le futur en inventant de nouveaux mots.

RĂ©unir une pandapote. Cette communautĂ© crĂ©ative s’amusera Ă  trouver des mots qui identifieront des tendances Ă©mergentes sur un thĂšme donnĂ©.

Produire une sĂ©rie de nĂ©ologismes. L’adoption de nouveaux mots est un processus aussi dĂ©mocratique qu’imprĂ©visible. Il faut donc crĂ©er de nombreux nouveaux mots de qualitĂ© pour que certains deviennent incontournables.

La diconnade est une mĂ©thode de rĂ©flexion prospective originale qui permet aux participants d’inventer leur futur.

 

Étymologie

Diconnade s’inspire de dico et de dĂ©connade. Cette concassĂ©e de mots raconte qu’il faut du ludique dans la crĂ©ation de nouveaux mots. En d’autres termes, une diconnade est un processus assez sĂ©rieux pour ne pas se prendre au sĂ©rieux.

Demain la veille

Dicovid Ă  moitiĂ© plein. Le Dicovid est l’illustration d’une bonne diconnade. Lien auto-rĂ©fĂ©rent pour vous faire tourner en bourrique.


Garde à vous. Le Soldat du Futur est un dico participatif sur un sujet sérieux et stratégique avec des tranches de diconnade dedans.


Vingt fois sur le mĂ©tier. Le Dico des mĂ©tiers de demain. Lien auto-promotionnel utile vers les Éditions Propulseurs.


Pas si diconnant. Une expérience participative pour inventer les métiers de demain. Sur le site LeFutur.org

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif

Alcovidité

Alcovidité

DĂ©fense immunitaire vers des mondes imaginaires

 

L’alcoviditĂ© est une dĂ©fense immunitaire apparue pour la premiĂšre fois en l’an 1 AC (AprĂšs Covid) chez le confinĂ©.

EmprisonnĂ© physiquement au sein d’une alcĂŽve avec ses proches, l’individu surconsomme ou a tendance Ă  surconsommer des substances hallucinogĂšnes, licites ou pas, afin de s’extraire mentalement de ses prisons pour retourner vers des mondes extĂ©rieurs rassurants et connus.

Souffrant de osychovidose, une maladie neuro-drainante amplificatrice du vide intĂ©rieur perçu par des confinĂ©s fragiles, l’alcoviditĂ© rĂ©duit les dĂ©sordres du trauma post-Covid (PTCD).

Un effet secondaire dĂ» Ă  la sur-stimulation du circuit neurologique de l’échappisme favoriserait cependant l’émergence d’un Ă©cosystĂšme virtuello-physique, le nostalvid, communautĂ© autogĂ©rĂ©e et cryptimmune, utilisant le covicoin comme neuromonnaie d’exaltation.

Pour tenter de réduire leur alcovidité de plus en plus de personnes se tournent vers des pandapotes. Cellules de discussion pour alcovides plus ou moins anonymes.

 

Étymologie

Prenant racine de l’espagnol alcoba et de l’arabe al-qubba, signifiant petite chambre, l’alcĂŽve familiale, renferme tous les secrets du confinement. Bien cachĂ©e des regards extĂ©rieurs, une maladie neurobiologique touchant le circuit neurologique et favorisant le sentiment de rĂ©compense, risque de se dĂ©velopper : l’alcoolisme. Heureusement, le systĂšme immunitaire veille.

Demain la veille

Confinoïmanie. Coronavirus Covid-19 : les 8 addictions qui vous guettent pendant le confinement. Vu à la télé sur FranceTVinfo.fr.


Psychosuisse. Avec la période de confinement et les bouleversements de nos rythmes quotidiens, on peut observer des changements au niveau de certains comportements. Fiche de prĂ©vention du canton de Fribourg (1 page – PDF)


Covid-19 et addictions. L’impact du confinement. Revue DĂ©cryptages nÂș41 de l’Association nationale de prĂ©vention en alcoologie (16 pages – PDF)


 

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif

Fenétiquette

Fenétiquette

L’éthique de l’arriĂšre plan dans la pratique du zoom domestique

 

Étiquette collĂ©e par nos arriĂšres-plans lorsque s’ouvre la fenĂȘtre des visioconfĂ©rences. Ethique en toc digital pour camoufler nos intĂ©rieurs, ou au contraire, en dĂ©voiler certaines zones Ă  dessein.

Intello ? BordĂ©lique ? Adepte de l’austĂ©ritĂ© protestante ? Riche ? Pauvre ? Les pratiques changent, l’adage reste : « Montre-moi ton zoom intĂ©rieur, je te dirais qui tu es. »

La formule s’est adaptĂ©e au confinement. L’ouverture impromptue de la fenĂȘtre du zoom pose la question Ă©thique de l’arriĂšre-plan. Soudain dĂ©fenĂȘtrisĂ©s, nous voilĂ  obligĂ©s de rentrer dans une fenĂȘtre de dialogue depuis l’endroit oĂč on se trouve, sans avoir eu le temps de faire son lit ou de ranger son salon.

Parade virtuelle Ă  cette ouverture peu Ă©thique, pour ne pas dire pathĂ©tique, sur la sphĂšre intime (voir TravimitĂ©), les camouflimages recrĂ©ent un dĂ©cor en digi-toc afin de soustraire aux regards curieux l’étude de son intĂ©rieur. Attention : l’usage intempestif d’images Ă©tranges ou hors contexte a tendance Ă  distraire les auditeurs.

L’alternative classique aux camouflimages reste le choix attentif et soignĂ© de son arriĂšre-plan : austĂšre mur blanc, bibliothĂšque lourde de livres, objets design ou Ɠuvres d’art bien en Ă©vidence, etc. L’auteur se compose ainsi une Ă©tiquette sociale qui remplace avantageusement le sac Vuitton ou le stylo Montblanc.

Étymologie

FenĂ©tiquette. Assemblage de fenĂȘtre, d’Ă©tiquette et de nĂ©tiquette. Le terme sous-entend l’Ă©thique de ce qu’on laisse Ă  voir. Avec les visioconfĂ©rences, l’étiquette s’adapte et se dĂ©place de nos vĂȘtements aux murs de nos intĂ©rieurs. Petite Ă©thique dont on ne sait que faire en ces temps mĂ©lanconfinĂ©s (de mĂ©li-mĂ©lo mĂ©lancolique et confinĂ©).

DĂ©fenĂȘtriser. Couplage des mots fenĂȘtre, dĂ©fenestrer et traĂźtrise. L’Injonction Ă  ouvrir une fenĂȘtre de dialogue au coeur de notre appartement trahi notre intĂ©rieur au regard des intervenants. Le voilĂ  virtuellement projetĂ© hors de chez nous.

Demain la veille

Passez au premier plan. Zoom Backgrounds : apportez un peu de bonne humeur Ă  vos visioconfĂ©rences avec des arriĂšre-plans originaux. DĂ©couvert dans les strates d’un SiecleDigital.fr


Papier peint. En visioconférence, faut-il masquer sa déco intérieure ? Une décision capitale vue sur Capital.fr


Belles plantes. Ce que l’arriĂšre-plan de vos appels vidĂ©o dit de vous. Lu en toile de fond sur Zdnet.fr


Éthique du net. La nĂ©tiquette : rĂšgle informelle des premiers mĂ©dias d’Internet. Une dĂ©finition de WikidipĂ©dia.


 

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif

Pandapote

Pandapote

Petite communautĂ© d’amis soudĂ©e par la pandĂ©mie

 

L’homo Hibernatus numericus, enfermĂ©, physiquement et intellectuellement, est en proie Ă  de nouveaux maux.

Visiopathie, vivaldisme, Facebook fatigue, instalepsie, tweetose virale, TOC du TikTok, zoomite chronique
 Le corps et le cerveau sont contaminés.

Devenu confinĂ©, l’activitĂ© du chasseur-cueilleur se limite Ă  la capture Ă©cran. Du fond de sa grotte, il sombre dans la netflixtose et la VODĂ©prime, le corps couvert d’un Amazona Premium.

Dans ce contexte covidĂ©primĂ©, de valeureux explorateurs ont prĂ©fĂ©rĂ© partir Ă  la conquĂȘte de cyberterres plus accueillantes.

Les pandapotes ont tentĂ© de recrĂ©er les conditions d’une vie sociale Ă  distance. Tissant des liens de leurs fibres fragiles, ils se badigeonnent le visage d’écran total, chevauchent leur clavier et fument la webcam allumĂ©e de la paix.

Les activités et sujets de discussions des pandapotes sont en rapport direct avec la nature de la relation qui les rassemble : famille, travail, voisinage, politique, loisirs, sport, religion
 Les outils préférés de ces adeptes de la bulle privative sont WhatsApp, Messenger, Zoom, Signal, Telegram ou les SMS.

Ces aventuriers de la tĂ©lĂ©portation Ă  dos d’électrons se diffĂ©rencient des communautĂ©s en ligne classiques. Peu nombreux, ses membres se connaissent rĂ©ellement et ressentent un besoin quasi viscĂ©ral d’interagir rĂ©guliĂšrement entre-eux. Si l’un des leurs ne s’est pas manifestĂ© rĂ©cemment, les autres s’inquiĂštent et demandent de ses nouvelles.

Attention ! Certain(e)s pandapotes peuvent verser dans l’entresoApp. Une dĂ©rive sectaire utilisĂ©e par des groupes repliĂ©s sur eux-mĂȘmes, qui rejettent la rĂ©alitĂ© de la pandĂ©mie. D’autres sombrent dans l’alcoviditĂ© et participent Ă  des discussions entre alcovides anonymes.

Dans l’attente d’une vaccination anti-Covid-19, notre recommandation est d’entamer un rĂ©gime prĂ©ventif Ă  base de pandapote. Une dose quotidienne de granules de connexion est prĂ©fĂ©rable Ă  une grosse prise hebdomadaire, plus difficile Ă  avaler.

 

Étymologie

Contraction de pandĂ©mie et de pote, pandapote est un mot transgenre (fĂ©minin et/ou masculin). Il peut Ă©voquer Ă©galement la papote, comme la popote, que l’on pouvait faire en famille ou entre amis avant la dĂ©claration de l’état de guerre contre le virus.

Synonymes : covidamis, pandamis, coronamis, nanomunautés, picomunautés.

Faux amis : Kung Fu Panda, marronconfi.

Demain la veille

Blagues virales. Face au confinement, le réconfort des groupes WhatsApp. Trouvé sur LeMonde.fr


Tendancieux. Les principales tendances pour les réseaux sociaux en 2021. Vu sur cursus.edu



Voutch. Extrait du dernier schtroumpf « De surprise en surprise » disponible dans toutes les bonnes schtroumpfairies. Via Instagram.


 

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif

Vivaldisme

Vivaldisme

Syndrome qui rend la vie aussi fade qu’une musique d’ascenseur

 

On souffre de vivaldisme lorsqu’on ne supporte plus d’ĂȘtre privĂ© de concerts, de cinĂ©ma, de thĂ©Ăątre.

La vie semble rĂ©duite Ă  deux dimensions. Ce cadre est si contraignant qu’on ne peut plus en sortir. MĂȘme si nous sommes encore libres d’aller et venir, notre esprit est enfermĂ©.

Comme Les Quatre Saisons de Vivaldi le premier confinement en France a dĂ©butĂ© au printemps. Nous devrons donc attendre la fin de l’hiver, le 20 mars 2021, pour espĂ©rer que cesse cette insupportable musique de chambre.

En attendant, pour combattre le vivaldisme ambiant, les organisateurs de concerts essayent de trouver des parades : demain, il faudra peut-ĂȘtre montrer son carnet de vaccination pour assister au spectacle.

Les séquelles du vivaldisme sont généralement irréversibles lorsque que le patient souffre également de visiopathie.

Étymologie

Le vivaldisme vient de Vivaldi, dans sa version adaptation pour musique d’ascenseur. On a l’impression de vivre les quatre saisons entre quatre murs. Plus rien ne bourgeonne, ne fleurit, ne meurt. La vie devient linĂ©aire, sans aspĂ©ritĂ©. On perd mĂȘme le goĂ»t de la folie.

Demain la veille

Multipass. Pour le retour des concerts, Ticketmaster veut contrĂŽler si vous ĂȘtes vaccinĂ©s ou pas.  Entendu sur une musique des Rollingstone.fr


Concertilose. Syndrome de l’absence de concert. La sĂ©rie web des Troubles Absurdes du Comportement (TAC).

 

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif