Marronconfi

État de celui qui passe sa soirée de réveillon seul devant la dinde

 

Le marronconfi est le dindon de la farce de Noël. Outre qu’il soit seul, s’il est âgé ou personne à risque, il doit manger sa bûche dans sa cuisine.

En règle générale, le marronconfi est en plus covibullé ou seul avec son verre de champagne.

S’il est assez dinde pour accepter ce supplice, il passe alors dans la catégorie des confidindons.
Heureusement pour lui, si l’aventure est insupportable, il peut toujours avaler un verre de chloroqueen. Il semble que cela fasse un joli Raoult dans la tête.

Après, il peut toujours aller en discovithèque. Comme le lieu sera fermé, il n’aura même pas besoin de porter un masque.

De retour de son périple, il pourra mettre ses souliers devant la cheminée. Le père Noël lui apportera peut-être des pieds pour fuir la sinistre réalité.

Étymologie

Marronconfi vient du coup poing fatal ou marron que l’on peut recevoir en étant confiné un soir de réveillon. Si on est marronconfi, on peut juste tirer les marrons du feu en disant que le confinement évite d’avoir à avaler les horribles marrons glacés que la tante Adèle fabrique chaque année.

Demain la veille

Marrons glacĂ©s. Grands-parents et petits-enfants sĂ©parĂ©s pour NoĂ«l ? “Je ne vais pas mettre ma vie entre parenthèses”. Vu Ă  la tĂ©lĂ© sur LCI.fr.


Soupe aux croutons. Laisserez-vous seuls vos grands-parents à Noël ? Depuis Londres dans LePetitJournal.com

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif