65 % des Ă©coliers d’aujourd’hui pratiqueront, une fois diplĂ´mĂ©s, des mĂ©tiers qui n’ont mĂŞme pas encore Ă©tĂ© inventĂ©s, estime le DĂ©partement d’État amĂ©ricain du travail.

Cette prĂ©vision oblige mettre au clou les vieilles mĂ©thodes de gestion prĂ©visionnelle de l’emploi pour adopter des pratiques prospectives crĂ©atives.

Avec la crise, le monde de l’emploi fait grise mine :

  • La liste des chĂ´meurs s’allonge. Les routes de la prĂ©caritĂ© sont de plus en plus encombrĂ©es.
  •  DĂ©motivation, manque d’engagement et de fidĂ©litĂ©, suicides, stress… Le moral des salariĂ©s des entreprises est maussade.
  • Ces nuages empĂŞchent les jeunes de rĂ©flĂ©chir sereinement Ă  leur devenir professionnel. Ils paralysent les entreprises qui rĂ©flĂ©chissent leurs mĂ©tiers en fonction de paradigmes de plus en plus obsolètes.

Pour nettoyer cette Ă©curie d’Augias et colorier nos cieux avec des tonalitĂ©s plus souriantes, il est urgent d’inventer un futur plus dĂ©sirable, souriant et mobilisateur d’Ă©nergies crĂ©atrices. Si tout le monde est d’accord sur ce point, la question est de savoir comment faire.

LA MISE AU CLOU DES MÉTHODES PÉRIMÉES

Hier, dans un monde fermĂ©, envisager les mĂ©tiers de demain Ă©tait une affaire de gĂ©omètre. Il suffisait de tirer les traits et de poursuivre l’existant. Aujourd’hui, dans un monde ouvert oĂą les interconnexions se traduisent par des changements permanents et  des imprĂ©visibles, ces mĂ©thodes s’avèrent totalement inefficaces. Il faut donc changer de paradigme pour rĂ©flĂ©chir aux mĂ©tiers de demain.

LE FUTUR DE L’EMPLOI, UN TABLEAU POINTILLISTE

Le futur se dessine dans les laboratoires, au travers d’innovations et d’expĂ©rimentations. Tous ces Ă©lĂ©ments sont autant de touches colorĂ©es qui vont composer le tableau de demain. Si l’image est incertaine, on voit apparaĂ®tre des possibles.

Le DICO est parti de ce constat pour construire un DICO DES MÉTIERS DE DEMAIN. Le principe adoptĂ© est de s’appuyer sur les innovations, recherches, expĂ©rimentations pour imaginer des mĂ©tiers.

DE LA POÉSIE DANS UN MONDE D’ACRONYMES

dicometiersreliefCorpcepteur, mayoNeteur, ageekculteur, potoraideur, espaceur… Le DICO DES MÉTIERS DE DEMAIN prĂ©sente 80 mĂ©tiers en trois rubriques. C’est dĂ©jĂ  demain : les innovations et les recherches, Descriptif du mĂ©tier : les missions et les tâches. Prospective du mĂ©tier : une rĂ©flexion sur la probabilitĂ© d’existence de ce mĂ©tier.

Les nouveaux mĂ©tiers sont nommĂ©s avec des nĂ©ologismes plus ou moins exotiques. Quand on nomme une chose ou un concept, il commence Ă  exister. C’est donc une manière d’inventer le futur. En prime, on met une once de poĂ©sie donc une part de rĂŞve dans un monde envahi par les acronymes.