Configoisse

Angoisse liée au confinement et à la propagation du virus

 

Les configoisses sont nombreuses. En période de confinement, on craint de…

  • attraper le virus et de le transmettre Ă  ses proches ;
  • ĂŞtre malade et mourir ;
  • ne pas pouvoir aider ses proches et les voir sombrer dans la dĂ©pression ;
  • se faire licencier et ne plus retrouver de travail ;
  • se retrouver criblĂ© de dettes après l’arrĂŞt de son activitĂ© professionnelle ;
  • ne plus pouvoir payer son loyer ou ses crĂ©dits et se retrouver Ă  la rue ;
  • ne plus pouvoir nourrir ses enfants ;
  • ĂŞtre coupĂ© de ses collègues de travail et ĂŞtre exclu de cette communauté ;
  • sombrer dans une dĂ©pendance Ă  l’alcool ou Ă  la drogue ;
  • perdre l’affection de ses amis et plonger dans la solitude ;
  • devoir vivre en permanence avec le virus ;
  • ne pas rĂ©ussir Ă  gĂ©rer les angoisses de ses enfants ;
  • manquer de papier toilette ou de farine ;
  • devenir un chat qui vit uniquement Ă  l’intĂ©rieur d’un appartement ;
  • avoir l’impression que le confinement ne finira jamais.

Les configoisses résultent de la conjugaison de la crainte de quatre types de mort* :

  • La mort physique : le virus tue. Les chiffres en tĂ©moignent.
  • La mort sociale : avoir des liens avec l’autre, c’est risquer le dĂ©truire.
  • La mort psychique : on se sent enfermĂ© entre ses murs et ses visioconfĂ©rences.
  • La mort collective : le confinement va entraĂ®ner une catastrophe sociale.

 
* Lire l’article de Serge Tisseron en lien plus bas

Étymologie

Configoisse est un mot qui ressemble à une confiture. On met dans la bassine toutes les angoisses existentielles : de la peur de mourir à la crainte de ne plus réussir à vivre normalement. On les consolide par un confinement et une pandémie qui ne nous empêchent de voir le bout du tunnel.

MOT CONNEXE

Rampeur. Peur rampante qui se répand comme la rumeur ou le virus. Rampe de lancement pour des anathèmes de tout ordre. La rampeur est virale. Elle se nourrit de complotismes et d’imaginaires pollués.

Demain la veille

Quatre fois mort. Covid-19. un choc traumatique semblable Ă  aucun autre. Entendu sur le divan de Serge Tisseson


Skypsy La pandĂ©mie s’installe dans le temps, et ses dĂ©gâts psychologiques aussi. A Ă©viter de lire seul sur Slate.fr


Chronique. Pourquoi le Covid-19 fait-il plus peur que les maladies chroniques ? Heard in theconversation.com

Chaque jour un nouveau mot à maux 

Coconstruire le Dicovid

Proposez un nouveau mot ou un sujet

Participez Ă  la visio Zoom du lundi midi

Devenir propulseur

Montez dans la Machine Ă  remonter le futur

Organisez un atelier participatif