Les discriminettes sont des lunettes augmentées de parité et égalité professionnelle. Grâce à la rugissante technologie, elles suppriment les discriminations entre les hommes et les femmes.

A vous de hacker cet objet révolutionnaire en modifiant ou ajoutant des fonctions, renommant l’objet, élaborant des prototypes…

Les prévisions tombent et font mal à notre sens profond de l’égalité. Le forum économique et social affirme qu’il faudrait vivre encore en apnée pendant 170 ans avant d’atteindre la parité hommes et femmes au travail. La ministre Najat Vallaud-Belkacem nous fait frissonner en constatant que le nombre de femmes qui poursuivent des études scientifiques décroit : « À ce rythme, il faudra attendre 2080 pour atteindre la parité entre chercheurs et chercheuses au CNRS et sciences dures, et 2075 pour les écoles d’ingénieures», dit-elle. Pour éviter de subir cette éternité, il faut agir au plus vite avec tous les moyens disponibles. Si on met en œuvre des quotas, des lois, la lutte contre les discriminations manque un peu d’imagination. Pourquoi pas, par exemple utiliser la technologie dans sa version intelligente et utile et l’humour pour combler le fossé entre les sexes ? Quelques saltos cérébraux plus tard, les discriminettes sortent des limbes de quelques esprits féminins bien agités. Ces lunettes augmentées de parité et égalité professionnelle vont utiliser tous les artifices de la rugissante technologie pour:

  • Supprimer les disparités de salaires entre les hommes et les femmes.
  • Égaliser les chances professionnelles.
  • Supprimer les stéréotypes et massacrer le sexisme ordinaire.
  • Améliorer la visibilité des femmes…

Pour élaborer ces discriminettes, tous ceux (femmes et hommes) qui veulent une parité professionnelle hommes et femmes sont appelés à contribuer. nike air max pas cher Ils peuvent ajouter une fonction, modifier les fonctions initiales, renommer l’objet, le dessiner, commencer à créer un prototype.

[bctt tweet= »Il faut attendre 170 ans avant d’atteindre la parité hommes et femmes au travail. Forum économique et social »]
Vous entendez des phrases discriminantes… Proposez-les

Mode d’emploi

Vous enfilez les lunettes. Une ou plusieurs fonctions sont automatiquement activées. Cheap Nike Air Max Trainers UK Les discriminettes sont autoapprenantes. Elles disposent d’algorithmes qui s’enrichissent en fonction du pathos sexiste du porteur. Si les discriminettes sont destinées en priorité aux hommes, elles peuvent aussi être portées par les femmes. Certaines comprennent alors qu’elles cautionnent un sexisme trop ordinaire. D’autres créent de nouvelles fonctions favorisant la suppression des discriminations.

1. Discrinotron

Permis à points de non-discrimination Grâce aux capteurs sémantiques, le discrinotron identifie les phrases, attitudes et décisions discriminantes. Elle calcule ce potentiel d’exclusion qui aboutit aujourd’hui à ce que 80 % des femmes considèrent être régulièrement victimes d’attitudes ou de décisions sexistes dans leur entreprise. Des points sont défalqués à l’auteur de discriminations. Quand son discrinotron est à zéro, il peut récupérer des points en vivant la vie d’une assistante mère d’enfants en bas âge !

2. Stopleboulo

Déclenchement du blocage des ordinateurs et téléphones utilisés par les collaboratrices lorsqu’elles ont travaillé pour un équivalent salaire des hommes. La différence de salaires entre les hommes et les femmes étant de 15 % selon Eurostat, l’organisme de statistiques de l’Union européenne, le stopleboulo intervient le 7 novembre. Si les femmes choisissent de pratiquer un stopleboulo mensuel, elles ne travaillent que deux jours, la dernière semaine du mois. Les footballeuses professionnelles étant dix fois moins payées que les footballeurs, elles arrêtent le match à la neuvième minute. Les réalisatrices étant payées 42 % de moins que leurs homologues masculins devraient arrêter la diffusion de leur film à un peu plus de la moitié.

3. COURDEFOOT

Repérage des situations où les hommes jouent un rôle central et les femmes sont spectatrices Dans la majorité des cours de récréation, l’espace central est occupé par un terrain de football où les garçons jouent. nike air max 2016 goedkoop Autour de ce terrain, les filles ont un espace réduit pour regarder les garçons jouer. Dans l’entreprise, le schéma se reproduit. Les postes centraux sont occupés par des hommes : dans les 100 plus grandes sociétés européennes, les comités exécutifs sont composés à 89 % d’hommes. 24 % des femmes dirigent des entreprises dans le Monde (étude du cabinet de conseil Grant Thornton, mars 2016). 39 % des entreprises du G7 ne comptent même aucune femme au sein de leur conseil d’administration… Courdefoot déclenche des coups de sifflet signalant un arrêt de ce jeu discriminant. Ils sont assez stridents pour étourdir les hommes et leur donner envie de s’éloigner de l’espace central.

Quelques phrases identifiées comme sexistes par le discrinotron :

  • Elle est intelligente pour une fille
  • Très bon CV. Dommage qu’elle ait des enfants.
  • Tu peux nous remercier. On s’est tapé tout le boulot pendant ton congé maternité.
  • Face au client, une femme, cela ne fait pas très pro.
  • Encore une qui voudra prendre ses mercredis.
  • Si on ne peut pas faire de réunion à 18 h, quand est-ce qu’on travaille.
  • C’est quoi cette Barbie ? Elle a dû coucher.
  • T’as tes règles ou quoi ?
  • Pour ce métier, il faut en avoir.
  • Pas besoin d’augmentation. Elle a conjoint qui gagne bien.
  • Tu mets une jupe et des talons, cela fera plaisir au patron.
  • Je me demande à qui elle a couché pour en arriver là.

[bctt tweet= »Dans les 100 plus grandes sociétés européennes, les comités exécutifs sont composés à 89 % d’hommes.l »]

0 commentaires

Les synomymes de discrimettes sont : Equiscope, pariscopette, paritelles, équinettes, injuscann… A vous de compléter

4. EQUANTIZEUR

Mesure de l’expérience et la formation d’une femme et calcule de l’équivalent du poste et du salaire pour les hommes. L’equantizeur mesure l’expérience, la formation, le talent d’une femme et indique le poste et le salaire qu’on accorderait si c’est un homme. Particulièrement utile aux recruteurs, cette fonction permet de : – Supprimer les différences de salaires. Adoptée en priorité par les managers de la Silicon Valley, elle évite que les femmes aient des salaires de 40 à 50 % inférieurs aux hommes. – Diminue les défauts d’évaluation qui viennent du fait que, contrairement aux hommes, les femmes ne mettent pas en avant leurs réalisations. Si un recruteur ne respecte pas les préconisations de l’équantizeur, sa taille diminue et il est rapidement transformé en un nain de jardin. À cause de cette métamorphose, le discriminant peut perdre confiance en lui et se retrouver dans la situation peu enviable que connaissent de nombreuses femmes.

Vous voulez modifier ou ajouter des fonctions. A vous de jouer
[bctt tweet= »Les entreprises ayant aucune femme dans leur comité de direction ont une performance de 18 % inférieure . »]
Vous voulez organiser un atelier ou une conférence sur ce thème. Contactez Anne-Caroline

5. Métisseur

Évaluateur des performances d’un métissage égalitaire hommes-femmes Les études scientifiques se multiplient. Les femmes sont différentes, les hommes aussi ! Ces différences se traduisent dans des manières d’aborder le travail. Si les hommes sont plus dans l’action, les femmes excellent dans l’analyse et la perception. Les hommes ont plus l’esprit de compétition, alors que les femmes effectuent plusieurs tâches en même temps. Lorsqu’elles créent une entreprise, les femmes partent souvent d’un besoin, d’un manque observé dans la vie quotidienne, alors que les hommes privilégient les performances technologiques et les opportunités des marchés. Ce métissage des différences a un impact sur la performance d’une entreprise. Les entreprises qui ne comptent aucune femme dans leur comité de direction ont une performance de 18 % inférieure et celles qui comptent plus de 35 % de femmes parmi leur encadrement. Une étude de l’OCDE montre que si la France parvenait à une égalité vraie entre hommes et femmes tant en matière de participation au marché de l’emploi et de salaire que de taux entrepreneurial, elle engrangerait 9,4 % de croissance supplémentaire sur 20 ans. Le métisseur affiche les performances qu’une entreprise pourrait faire si elle était plus égalitaire. Ce quantitatif titille le fameux esprit de compétition des hommes.

6. Stéréotypeur

Identification des stéréotypes qui empêchent les femmes d’accéder à des postes de direction ou de s’engager dans certaines professions. Les stéréotypes ont la vie dure. Près d’un tiers des managers (29 %) pensent encore qu’il existe une différence de compétences liée à la génétique. Boutique Nike Paris Magasin 77 % des managers affirment que le savoir-faire est typiquement masculin alors que le savoir-être est pour eux plutôt une compétence féminine. « Tu ne vas pas t’enfermer derrière un ordinateur à manger de la pizza… Les filles cela parle aux gens, pas aux machines. » Ces stéréotypes freinent l’accès des femmes aux métiers du numérique. Ils se glissent ensuite partout de manière insidieuse pour les empêcher de rester dans la branche. Par exemple dans tous les jeux vidéos, les personnages féminins ont les seins comme des obus. Et ils se vendent bien. Le livre « Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ? « a fait un carton, car il conforte les stéréotypes avec une sauce pseudo-scientifique. Quand il repère un stéréotype, le stéréotypeur projette des informations positives comme : En Malaisie, il y a autant de femmes que d’hommes dans les métiers du numérique. Les métiers ont la côte parce qu’ils ne sont pas salissants et permettent d’avoir des horaires souples.

[bctt tweet= »Le machorupteur détecte le parasitage de la parole des femmes . »]

7. Machorupteur

Détecteur du parasitage de la parole des femmes par des hommes Le machorupteur repère lorsqu’un homme coupe la parole à une femme pour lui voler la vedette, reformuler ses propos ou mieux lui expliquer comment elle doit penser. Cette intervention n’est pas nécessairement malveillante. Elle part juste du principe qu’une idée portée par des hommes a plus de poids. Quand un homme pratique la machoruption, ces chaussures se transforment en talons aiguille. D’une part, ils éprouvent un malaise et une perte de confiance en eux, d’autre part, ils rendent hommage aux policiers ougandais ont défilé en talons hauts, le 9 décembre 2016, dans les rues de Kampala, pour dénoncer la condition des femmes dans le pays.

8. nike air max 2017 pas cher Parolimeur

Booster d’égalité du temps de parole Selon une étude du CSA, les interventions des femmes (quel que soit leur rôle à l’antenne) représentent moins d’un tiers du temps de parole des émissions de plateau. Le Pariseien rapporte que 7 % de la parole sont accordés aux femmes sur NRJ ou Skyrock en libre antenne et 93% des interventions sont masculines. Sur France Inter ou Fun Radio, les femmes sont 27 % à s’exprimer contre 73 % d’hommes, et 41 % sur RTL, la radio qualifiée de plus « féminine ». Dans les diverses réunions publiques, les intervenants sont majoritairement masculins. Les femmes sont si peu nombreuses qu’elles font souvent figure de pot de fleurs. Ces chiffres viennent de la facilité. sac a dos fjallraven kanken france en ligne Les organisateurs trouvent plus facilement des hommes qui ont tendance à plus se mettre en avant. Le parolimeur rétablit la parité du temps de parole en rendant muets les hommes qui dépassent le temps de parole. Ils agitent leurs lèvres, mais on n’entend pas ce qu’ils disent. Ce cinéma muet leur donne envie d’inviter des femmes à leur donner la réplique.